La fabrique des Fleurs

Une usine moderne

Située dans le sud de Grasse, la Fabrique des Fleurs est venue compléter en 1986 l’implantation de l’Usine Historique Fragonard, dont l’espace était devenu insuffisant pour la production des parfums et savons. Si le parcours qu’elle propose invite à découvrir les grandes étapes de la fabrication d’un parfum, cette installation très fonctionnelle s’appuie sur les outils de production les plus modernes.

La visite des ateliers de conditionnement permet d’assister à la métamorphose de produits parfumés sortis de l’usine en produits raffinés prêts à être commercialisés auprès d’un public d’amateurs. Elle abrite en plus des chaînes de production, le laboratoire où sont mélangées les matières premières après avoir été analysées, pour obtenir les concentrés des futurs parfums.

Les techniques de fabrication

Dans cette salle sont exposés des alambics permettant la distillation à la vapeur d’eau. C’est un procédé très ancien et largement utilisé encore de nos jours qui permet d’extraire les huiles essentielles. Connue dès l’Antiquité, cette technique s’est perfectionnée dans la civilisation arabe à partir du VIIIe siècle et reste une technique majeure de la parfumerie traditionnelle.

L’enfleurage à chaud ou macération consiste à faire infuser les fleurs dans des matières grasses, préalablement chauffées. Cette technique connue dès l’Antiquité fut complétée au cours des siècles.

La technique de l’enfleurage à froid s’est développée pour les fleurs les plus fragiles, comme le jasmin ou la jonquille qui ne supportaient pas d’être chauffées. Très répandue dans la région grassoise jusqu’à la fin des années 1950, elle consiste à étaler une couche de graisse inodore sur les parois d’un châssis en verre que l’on recouvre ensuite de fleurs. Aujourd’hui, l’enfleurage a été remplacé par des techniques modernes telles que l’extraction par solvants volatils ou l’extraction au gaz carbonique supercritique.

Le laboratoire

Cœur de l’usine, le laboratoire est le point de départ de toutes les fabrications. C’est ici que les matières premières sont pesées avec une minutie extrême, puis mélangées afin de former le concentré qui sera ensuite transporté dans l’Usine Historique du centre de Grasse pour être versé dans les cuves de macération.

Le laboratoire est également le lieu où sont contrôlées toutes les matières premières qui entrent dans la composition des parfums et de ses dérivés. Un contrôle qualité indispensable pour assurer la constance dans la fabrication des produits parfumés Fragonard.

Aujourd’hui, les parfums sont composés de nombreuses matières premières différentes. Un parfum peut contenir entre vingt et plus d’une centaine de composants différents. Autrefois limités aux seuls éléments naturels d’origine végétale ou animale, les matières premières utilisées de nos jours en parfumerie sont complétées par des produits de synthèse. Cette diversification offre de nombreux avantages : éventail beaucoup plus large d’odeurs, constance des produits, réponse à des contraintes écologiques et allergéniques…

L’orgue du parfumeur

La parfumerie présente une grande analogie avec la musique. Ainsi le parfumeur, à l’image du musicien, compose ses parfums devant un orgue, meuble sur lequel sont disposés tous les flacons d’essences qui lui seront nécessaires. Un parfum est constitué d’un accord qui désigne une association de plusieurs notes (accord boisé, accord chypré, notes fruitées, notes fleuries). La conception d’un parfum peut demander plusieurs années de recherche.

La salle de conditionnement

Dans cet atelier, s’effectuent de manière traditionnelle la mise en flacons et l’étiquetage des eaux de toilette. La chaîne de conditionnement est semi-automatique et, pour garantir la qualité de la production, chaque produit est contrôlé individuellement à plusieurs étapes de la fabrication.

Sur la chaîne de conditionnement, les flacons vides sont placés dans des godets puis entraînés jusqu’au poste de remplissage. La pompe est placée manuellement puis vissée. Le flacon est codé à sa base par un jet d’encre pour permettre sa traçabilité, puis étiqueté par la machine. À la fin de la chaîne, les opératrices sont chargées du contrôle qualité.

La savonnerie

Outre le laboratoire et la chaîne de montage, la Fabrique des Fleurs possède également son atelier de savonnerie doté d’une presse semi-automatique où sont fabriqués les célèbres savons galets Fragonard.

Le jardin des plantes à Parfum

La Fabrique des Fleurs tient son nom du joli jardin de plantes à parfum qui l’entoure. Dans ce jardin, il est possible de découvrir de nombreuses plantes et notamment les principales fleurs à parfum qui ont fait la renommée de Grasse. Ce sont bien sûr, la rose de mai (rosa centifolia), le jasmin (jasminum grandi orum), la fleur d’oranger ou encore la tubéreuse.

La boutique

La visite s’achève dans le salon de vente où tous les produits de la Parfumerie Fragonard sont présentés aux différents comptoirs : parfums, eaux de toilette, savons, bougies, diffuseurs, mais également cosmétiques, gels douches et coffrets cadeaux…

L’offre Fragonard est particulièrement riche et multiple : floraux, fruités, chyprés, boisés ou encore orientaux, une magnifique façon de prolonger sa visite en découvrant toutes les familles olfactives et trouver le parfum parfaitement adapté à sa personnalité, ses goûts et ses envies.

Informations pratiques

  • Accès

    Les 4 chemins, 17 route de Cannes – 06130 Grasse
    Parking dans l’usine