Le Musée Provençal du Costume et du Bijou

Hélène Costa, une Provençale passionnée

Partageant avec son mari la passion des collections, Hélène Costa avait un goût immodéré pour les traditions provençales. Au fil de sa vie, elle a réuni un nombre impressionnant de vêtements provençaux ainsi que des bijoux typiques de cette région qui lui était si chère. Cette collection a donné lieu à l’ouverture en 1997 du Musée Provençal du Costume et du Bijou.

Histoire du lieu

C’est à l’entrée de la vieille ville de Grasse dans un très bel hôtel particulier, ancienne demeure de la marquise de Cabris, sœur de Mirabeau, que se situe le Musée Provençal du Costume et du Bijou. Dans cette noble demeure chargée d’histoire, loin du fracas du tribunal révolutionnaire qui autrefois l’occupât, se déroulent des enfilades de petits salons intimes répartis autour d’une magnifique cage d’escalier et se prêtant fort bien à la flânerie.

Les collections

Le musée abrite aujourd’hui une collection unique par sa qualité et sa diversité de vêtements et bijoux du XVIIIe à la fin du XIXe siècle : jupes, caracos, corsets, droulets, châtelaines, croix, boucles d’oreilles… Véritable pionnier, il est à ce jour l’un des rares établissements consacré exclusivement aux vêtements et parures traditionnels de la Provence des temps passés.

Des santons en Provence

Exposition au Musée Provençal du Costume et du Bijou du 19 octobre 2019 au 8 mars 2020

Le Musée Provençal du Costume et du Bijou rend hommage à ces personnages populaires et emblématiques des XVIIIe et XIXe siècles, qui ont donné naissance aux premiers santons d’argile : le berger, la bouquetière, la poissonnière, Margarido, la fileuse…

Valoriser le costume, mais également le patrimoine provençal, est une priorité de la maison Fragonard. La collaboration avec des jeunes santonniers Maxime Codou, Benjamin Rosell et le créchiste Nicolas Canet permet de faire le lien avec nos collections historiques de costumes. Au cœur du musée, sont présentés cinq paysages et scènes provençales, animés de près d’une centaine de santons peints. Face aux mannequins habillés, ces répliques en miniature des personnages provençaux dansant la volte, cueillant des fleurs dans les champs, ou filant la laine, nous rappellent l’origine de la passion d’Hélène Costa et de ses filles pour ces costumes.

Informations pratiques

  • Accès

    Centre ville de Grasse
    2 rue Jean Ossola
    06130 Grasse
    Parking Indigo CRESP situé à quelques pas du musée, dont l’entrée est située au 17 boulevard Fragonard.

  • Horaires

    Le musée est actuellement fermé et rouvrira au public le 19 octobre prochain.